vendredi 16 décembre 2016

Le Triangle des Echoppes : Que du mépris !

Associations TALENCE GARE MULTIMODALE -  TRANS'CUB - COBARTEC
Communiqué de presse du 9 décembre 2016

Triangle des Echoppes : Que du mépris !
          
La reconstitution du triangle des échoppes à PESSAC, c'est la reconstruction d'une voie unique de chemin de fer sur 1,5 km entre la gare de Pessac et la ligne Bordeaux Le Verdon, soi-disant pour notamment faciliter l'accès de quelques Médocains au campus universitaire.

Le MÉPRIS des usagers
L’intérêt du plus grand nombre sacrifié au profit de quelques-uns

·     La desserte du pôle national qu’est la gare de BORDEAUX SAINT JEAN est sacrifiée pour desservir à sa place le pôle secondaire de la gare de PESSAC ; des Allers/retours/jour avec MACAU sont supprimés, et cela à la veille de l'arrivée de la LGV à Bordeaux.

·     Sur le même parcours BRUGES-ARLAC, avec les mêmes arrêts, infrastructures, et matériels, les trains MACAU - BORDEAUX SAINT JEAN mettront 9 mn de plus que les trains MACAU - PESSAC. Une particularité nationale ! Depuis 4 ans, leurs temps de trajet ont sans raison été artificiellement allongés de 9 mn et les usagers subissent chaque jour un grave préjudice. Un véritable scandale !
  
LE MÉPRIS des contribuables
Chaque train ne génèrera que 40 € de recettes : l’ABERRATION XXL !

Les coûts d’investissements et de fonctionnement ne sont pas justifiés vu le peu d’usagers prévus
·       L’investissement initial est très lourd : 32,6 M €. 
·       Il y aura un déficit répétitif d'exploitation de 1,40 M€ /an.

LE MÉPRIS des citoyens
Le dossier d’enquête publique était véritablement MENSONGER !

·       SNCF n’a cessé d’y affirmer (6 fois) que toutes les dessertes de BORDEAUX avec MACAU seraient conservées, alors que des Allers/Retours seront supprimés.

·       Le projet y était justifié par une très forte fréquentation ; or, depuis, la Région Aquitaine ne prévoit plus que des recettes insignifiantes (voir ci-dessus).

·       Le coût du projet y était fortement sous-évalué : le coût du matériel roulant nécessaire était comme par hasard « oublié » (7M€ à rajouter aux 25,6 M€ annoncés : +27%). La supercherie découverte, la Région AQUITAINE continue bien sûr à nier mordicus cette réalité. Contre toute évidence !

Suffit le MÉPRIS ! Place à l’INTÉRÊT GÉNÉRAL !
Une mesure immédiate s’impose : arrêter les trains à TALENCE MÉDOQUINE

C’est incroyablement simple. Il suffit de le vouloir. Cela nécessite des mesures d’adaptation minimales : moins de 1 M€ d’investissement, et aucun coût supplémentaire d’exploitation ! Pour un bien meilleur service et davantage d’usagers attendus qui disposeront du plus court accès au Campus.
 Contact : Germain SUYS, Président de ATGM     Tél. 0556801746      < assogaretalence@orange.fr >


Aucun commentaire: